A la poursuite des logements vétustes avec la Loi Denormandie à Bordeaux

Pour compléter l’ancienne Loi Pinel sur les investissements locatifs, la Loi Denormandie à Bordeaux va permettre aux acquéreurs d’acheter et de rénover des biens anciens, sous certaines conditions et à des avantages intéressants, dans l’intention de réhabiliter de nombreux centres-villes de communes qui ont adhéré à ce développement urbain. Tout est mis en œuvre afin d’obtenir un bien immobilier moins onéreux pour l’investisseur, mais aussi pour le locataire, et de profiter de cette ville en pleine évolution dans bien des domaines.

Les principes de réhabilitation de la Loi Denormandie à Bordeaux

Dans le but d’apporter des compléments à la loi Pinel ancienne, la loi Denormandie, du nom du Ministre de la Ville et du Logement, a été instaurée en janvier 2019 pour d’anciens logements locatifs achetés en centres-villes entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021, dans le but premier de revaloriser le centre de quelque 222 villes signataires.
Cette Loi est présente afin d’assurer des biens en location inférieurs à la demande et ainsi éviter la pénurie de locataires. L’investisseur se doit d’être attentif à la situation géographique du bien, devant être choisi de façon objective. Les travaux sont déterminés par des décrets mais sont moins stricts que ceux concernant les normes BBC (ou Bâtiment Basse Consommation).
L’investisseur pourra alors décider de choisir un professionnel qui s’occupera de sélectionner des biens éligibles à la Loi Denormandie à Bordeaux, mais aussi de traiter les travaux à effectuer afin que ces derniers soient dans les règles. Il peut aussi choisir de s’en occuper par lui-même, devant alors trouver un logement et s’assurer qu’il est éligible, gérer le bien des travaux jusqu’à la location en elle-même.

Les bienfaits de l’investissement par la loi Denormandie à Bordeaux

Avec les 222 villes signataires sur le territoire français, la Loi Denormandie à Bordeaux va permettre à la ville de retrouver un dynamisme dans son centre et ainsi accroitre sa démographie, ce qui favorisera les demandes provenant des locataires cherchant à s’installer dans la commune.
De plus, et c’est ici l’avantage le plus intéressant pour les acquéreurs, cette Loi va garantir une réduction des impôts fiscaux, allant de 2 % du montant de l’investissement par an sur 6 à 9 ans, puis une augmentation de 1 % par année jusqu’à 12 ans. Cependant, le montant de l’acquisition du logement ne doit pas dépasser les 300 000 euros, en comprenant les travaux de rénovation. Afin d’avoir une illustration de cette réduction, des simulateurs sont actifs sur Internet.
Par ailleurs, rénover un appartement ou une maison réduit les coûts d’achat en comparaison à un logement neuf en centre-ville ; la loi Denormandie à Bordeaux va permettre aux investisseurs d’exposer des loyers plus attractifs et moins onéreux pour les futurs locataires.

Une éligibilité à la Loi Denormandie à Bordeaux sous des conditions strictes

Afin de pouvoir bénéficier de l’éligibilité de la Loi Denormandie à Bordeaux, l’investisseur va devoir remplir certaines conditions :

  • Les logements doivent avoir été acquis entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021, et doivent se situer dans les centres-villes déterminés par le gouvernement, ou alors faire partie de l’ORT, ou l’Opération de Revitalisation du Territoire, pour des villes qui sont accompagnées par l’Etat.
  • L’acquéreur doit avoir soit rénové, soit améliorer son bien avant de le louer, les travaux devant représenter 25 % du coût total au minimum. Concernant la rénovation, elle doit impliquer obligatoirement deux travaux sur les cinq proposés (l’isolation des murs, de la toiture ou des fenêtres, ou un changement du système d’eau chaude ou du chauffage). Quant à l’amélioration, celle-ci correspond à la performance énergétique, qui doit être de 20 % pour les appartements et de 30 % pour les maisons.
  • Le bien loué doit être la résidence principale du locataire, mis à disposition pour un contrat de 6, 9 à 12 ans et non-meublé ; l’habitant du logement doit avoir un seuil de ressources et le loyer ne doit pas dépasser un certain montant.

Les raisons d’un investissement sous la Loi Denormandie à Bordeaux

D’ici 2030, Bordeaux tend à atteindre une croissance démographique allant jusqu’au million d’habitants. La ville possède donc un dynamisme important dans la région, notamment grâce à sa qualité de vie, qui est très proche de la nature.
L’économie est également renforcée par des grands groupes internationaux comme Dassault Aviation ou Bouygues.
C’est aussi une ville universitaire, qui accroit la demande locative pour les étudiants : s’y trouvent implantées l’Université de Bordeaux, l’Institut Polytechnique de Bordeaux (ou IPB), mais encore l’Ecole Nationale de la Magistrature.
Pour les investisseurs souhaitant bénéficier de la Loi Denormandie à Bordeaux, la réalité immobilière sera à la hauteur de leur demande, particulièrement par le prix attractif du m² qui en 2019 est de 4503 euros en moyenne pour un appartement, et de 4560 euros pour une maison (chiffres datant de novembre 2019). De nombreux travaux d’urbanisme ont eu lieu dans la ville qui pourront attirer de multiples investisseurs à acheter dans la ville.